La psychologie positive

La psychologie positive

« J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé. » Voltaire.

Dans la fin des années 1990, inspirée par le psychologue américain Martin Seligman, l’émergence de la psychologie positive a marqué un glissement du modèle de la psychologie traditionnelle (le traitement des dysfonctionnements et de la maladie) à « la science du fonctionnement humain optimal ».

Depuis lors, une grande quantité de recherches a permis à travers le monde entier d’explorer la valeur des émotions positives, les traits positifs (ou forces de caractère) et les institutions sociales positives (par exemple, les familles, les écoles, les lieux de travail et collectivités).   http://psychologie-positive.blogspot.fr

La psychologie positive se concentre sur le présent et sur l’avenir, plus que sur le passé.

Elle s’intéresse à ce qui rend les gens heureux, plus qu’à ce qui les rend malheureux, à ce qui fonctionne plus qu’aux dysfonctionnements.

    « Le contenu de la psychologie positive – Le bonheur, l’expérience optimale, une vie pleine de sens, l’amour, la gratitude, la réussite, le développement personnel, la qualité des rapports humains – définit à lui seul ce qu’est une vie épanouie. La simple découverte que toutes ces dimensions peuvent être optimisées change tout. La vision d’un avenir humain épanoui transformera votre vie. »

    Martin Seligman « S’épanouir » Ed Belfond

    La psychologie positive intègre le bonheur dans trois dimensions :

    L’émotion positive, l’engagement, et le sens.

    L’émotion positive : C’est ce que nous ressentons : le plaisir, l’enchantement, le ravissement, la chaleur, le confort…

    L’engagement : ou encore « l’expérience optimale », ou l’état de flux, c’est la capacité à faire un avec la musique, à arrêter la course du temps et à s’oublier dans une activité absorbante. Une vie engagée est une vie vécue dans cet esprit là.

    Le sens : Les êtres humains éprouvent le besoin irrésistible de trouver un sens et un but à leur vie.

    Si l’on veut relever notre niveau de bonheur et notre épanouissement, il faut donc augmenter l’émotion positive, l’engagement, le sens, les relations positives et la réussite.

    Share This